Exercices de survie quotidienne.

Le livre que je présente est un recueil de postures qui pourraient être effectuées par un yogi expert ainsi que par un contorsionniste. Je relie ces attitudes du corps avec les passages difficiles de la vie, lorsqu’on est obligé à supporter les adversités. Le corps replié, en équilibre, tendu, correspond à l’image intérieure d’une expérience apparemment insurmontable.    

J’ai réalisé les pages du livre avec du papier japonais, associé au papier de sachets de té que je bois dans mes journées. Ce type de papier parait très fragile, mais la longueur des fibres lui confère un’ extrême résistance. Le fait de réutiliser les sachets de té renforce le concept de quotidienneté et,  en même temps, offre des nuances de coloration naturelle au papier japonais.

Il s’agit d’un livre « imparfait », qui ne veut pas cacher son imperfection, au contraire il garde visible la trace de celui qui l’a crée. Le livre est une matière vivante qui bouge, se ratatine, se ride ; il se donne aux autres comme prolongement physique et psychique de son créateur.

Livre de liquides et de fibres de cellulose, apparemment fragile, il résiste à la rencontre de la main.